Théâtre : Expression dramatique - Une option dès la seconde

 

 

 

L’option théâtre propose à tous les élèves du lycée un enseignement artistique 

qui fait partie intégrante des matières enseignées,
qui fait l’objet d’un apprentissage progressif, échelonné sur trois ans, de la 2de à la terminale, 
qui s’inscrit dans le temps scolaire sur l’emploi du temps des élèves,
qui fait l’objet d’une évaluation, comptée dans la moyenne trimestrielle,
qui peut être présentée au Baccalauréat dans une épreuve facultative  (coefficient 2). 

 

Elle invite à la découverte du théâtre vivant

à travers l’étude de son histoire, de son répertoire et de ses lieux de vie.

→ En complément du programme de français de seconde et de première, les élèves se familiarisent avec les éléments de la représentation théâtrale, en apprennent les codes  pour en déchiffrer le sens.

 

Elle favorise l’accès à une culture théâtrale

par la fréquentation des salles de spectacles et la rencontre avec des praticiens de la scène : comédiens, metteurs en scène, scénographes , régisseurs.    

Les élèves voient six à huit spectacles par an : au TNS et au Théâtre de Haguenau, mais également à Paris, à la Comédie française ou à l’Odéon, au Théâtre du Soleil.

Ces spectacles sont préparés en amont : contexte d’écriture et de production, lecture de pièces, biographies des auteurs, projections d’extraits de représentations filmées.

Le spectacle est ensuite exploité par l’apprentissage de l’analyse d’une pièce, la rencontre avec des metteurs en scène et/ou des comédiens, le jeu de quelques scènes, la fabrication d’une maquette…

→ La complémentarité avec le cours de français s’impose là encore. 

→ Chaque année,  un projet nouveau leur ouvre les portes de lieux magiques et les invite à fouler des scènes mythiques : La Cartoucherie de Vincennes et le Théâtre du Soleil , Le Berliner Ensemble à Berlin, La Comédie française à Paris, l’Opéra Garnier, le Festival d’Avignon , le Festival des marionnettes de >Charleville-Mézières… 

 

                      

Le Seigneur Pantalone
Stage de commedia del’Arte
avec les comédiens du Théâtre du Soleil

(Avril 2013)

Une arlequine contemporaine
Cécile, la serveuse du milk-bar
Yéyé – YoYo (Mai 2013)

 

   

Elle met surtout en œuvre en œuvre une pratique artistique

Le  jeu du comédien :
-       travail du  corps , appréhender l’espace , inscrire le mouvement dans l’espace
-       travail de la voix : respiration, diction, chant
-       jeu masqué : masque neutre,  clown et commedia dell’arte
-       travail du chœur
-       travail du personnage
-       travail de l’interprétation

→ La pratique théâtrale constitue les 2/3 de l’apprentissage et des activités de l’option

  

YéYé-YoYo
La boum (Mai 2013)

 

Réponses à quelques questions que vous vous posez, peut-être

Une expérience théâtrale est-elle nécessaire ?

il n’est absolument pas nécessaire d’avoir une expérience théâtrale pour s’inscrire dans l’option et les élèves de première ou de terminale qui souhaiteraient faire du théâtre peuvent suivre cet enseignement à condition d’avoir une solide motivation. 

Qui sont les enseignants ?

Un professeur du Lycée, Madame Christa Wolff, et un comédien professionnel (partenariat avec le TNS de Strasbourg et le Théâtre du Soleil).

Quand les cours ont-ils lieu ?

Le cours de pratique se déroule le samedi matin, dans la salle polyvalente du lycée.
Le cours de théorie est inscrit dans l’emploi du temps de la semaine.

Quel projet ?

Chaque année, le travail se concentre rapidement autour d’un projet de création :
les élèves sont ainsi amenés à s’investir dans la réalisation d’un spectacle en passant par toutes les étapes de la création :

-       choix d’un texte – adaptation – (ré)écriture collective
-       participation à la dramaturgie et à l’écriture
-       travail d’interprétation et apprentissage de son(es) rôle(s)
-       initiation à la mise en scène et à la scénographie
-       création des costumes, masques et décors

Les représentations ?

Ce travail trouve son aboutissement dans une série de  représentations au Théâtre de Haguenau.

A ce stade , le travail des élèves se transforme en travail de troupe, les collants noirs, dont le spectacle est réalisé dans des conditions quasi professionnelles et dont les élèves sont à la fois les apprentis et les acteurs.

 

Frou-Frou (Mai 2011)