Historique


L’établissement actuel est né de la fusion, en 1975, entre le Lycée Technique Commercial, Place Robert Schuman et le Lycée d’Enseignement Classique et Moderne, Quai des Pêcheurs. Rappelons quelques étapes essentielles qui ont marqué l’évolution de ces deux séries de bâtiments.

 

Les bâtiments de la Place Robert Schuman
(anciennement Place du Château d’Eau, aujourd’hui, Collège Foch)

1923 L’école de perfectionnement industriel et commercial fonctionne avec l’école Pratique de Commerce (actuel bâtiment D).

1931 L’école Primaire Supérieure prépare au brevet élémentaire et à l’entrée à l’Ecole Normale, dans un nouveau bâtiment inauguré   Place du Château d’Eau (actuel bâtiment A).

1946 Transformation des Ecoles Pratiques de Commerce en Collèges Techniques, et des Ecoles Primaires Supérieures en Collèges Modernes.

1960 Autre changement : les Collèges Techniques deviennent des Lycées et les Centres d’apprentissage, des C.E.T. L’ancienne Ecole Primaire Supérieure devient ainsi le Lycée Technique Commercial « André Siegfried ».

 

Les bâtiments du Quai des Pêcheurs

1961 L’ancien Lycée National de Jeunes Filles s’installe dans les bâtiments inaugurés cette année-là au quai des Pêcheurs.

1969 Le Lycée d’Etat Mixte apparaît, grâce à la fusion des deux seconds cycles du Lycée de Jeunes Filles et de l’ancien Lycée d’Etat de Garçons.

1975 Le Lycée Technique Commercial et le Lycée d’Etat Mixte fusionnent sous la dénomination « Lycée Polyvalent d’Etat Mixte ».

1978 Il prend la dénomination « Lycée d’enseignement Général et Technologique ».

1999 Le lycée est baptisé « Robert Schuman » par la Région Alsace sur proposition du Conseil d’Administration du 9 avril 1999.

 

  

2002 Les travaux de la restructuration du lycée commencent au quai des Pêcheurs.

2003 Livraison des logements de fonction.

2004 Livraison du bâtiment C (sciences physiques, sciences de la vie et de la terre, arts, histoire/géographie)

2005 Livraison du bâtiment B (technologie tertiaire, BTS)

2006 Livraison du bâtiment A (enseignement général, services de l’intendance et de l’administration), livraison du CDI de l’internat et fin des travaux.

Après quatre années de travaux, le « nouveau » lycée constitue un outil à la mesure des ambitions des élèves et de l’ensemble de l’équipe éducative.

 

Compteur

[]

Actuellement sur le site

  PERSONNES