Sciences économiques et sociales

 

Le lycée SCHUMAN propose des sciences économiques et sociales de la seconde jusqu'à la terminale.

En classe de seconde, c'est sous la forme d'enseignement d'exploration que cet enseignement est proposé. Il fait partie des enseignement d'économie obligatoire (à choir parmi les 2 enseignements d'exploration). Cet enseignement est dispensé à hauteur da 1h30 par semaine. Pour plus de renseignements, vous pouvez vous référez à l'article ci-dessous ("les SES en classes de seconde").

Par la suite, les élèves peuvent opter pour la série ES, qui mène vers un des baccalauréats généraux délivrés au lycée (en plus du baccalauréat littéraire et scientifique). Ainsi, en première et en terminale, les SES deviennent la matière pillier de la série et représentent près de 1/4 de l'emploi du temps des élèves (5 à 6h par semaine) et autant en ce qui concerne les coefficients au baccalauréat. Mais, plus largement, la série s'appuie sur les sciences humaines (SES, histoire-géographie et philosophie), les mathématiques et les langues; c'est donc une série équilibrée qui nécessite d'être polyvalent... Pour plus de renseignements, vous pouvez vous référerez à l'article suivant ("présentation de la série ES").

Les enseignants de SES du lycée (M. BARZ -actuellement remplacé par M. GELLER-, Mlle FAUVET, M. LEMEILLEUR, Mlle LESCENE et M. SALVI) sont à votre disposition si vous souhaitez avoir des informations complémentaires.

 

Un bac qui mène à tout

SUITE A L’OBTENTION D’UN BACCALAUREAT ES, UN LARGE CHOIX D’ORIENTATION S’OFFRE AUX ELEVES, AVEC DE REELLES CHANCES DE REUSSITE DANS DE NOMBREUX DOMAINES…

ORIENTATION VERS LE SUPERIEUR LONG

Majoritairement, les bacheliers ES choisissent de s’orienter vers des études relativement longues (plus de 2 ans après le baccalauréat). Plusieurs voies sont alors envisageables :

  • L’université

62,2% des bacheliers ES de 2009 ont été à l’université pour préparer un licence (3 ans), un master (5 ans) ou un doctorat (7 ans). Les filières alors fréquentées couvrent un large spectre :sciences humaines et sociales (sociologie, histoire, géographie, psychologie,…), droit et sciences politiques, sciences économiques, AES, langues, lettres,…

  • Les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE)

6,2% des bacheliers ES fréquentent les CPGE, et principalement les classes dites « économiques et commerciales » option économie (ECE) ou encore les classes dites « lettres et sciences sociales » (B/L). D’une durée de 2 ans, elles permettent ensuite d’intégrer des écoles prestigieuses (HEC, ENS, écoles de commerce, écoles de journalisme,…).

  • Les écoles spécialisées

Certains bacheliers (environ 5%) font le choix de s’orienter, directement à la sortie du lycée vers des écoles spécialisées :on pensera principalement aux écoles paramédicales (infirmière, sage femme) et sociales (éducateurs, assistantes sociales,...) ;mais de nombreuses autres écoles sont également accessibles après un baccalauréat ES (hôtellerie, communication, gestion,…)

ORIENTATION VERS LE SUPERIEUR COURT

Un quart des élèves issus de la série ES font le choix de se tourner vers des études supérieures courtes (2 ans après le baccalauréat). Cela passe principalement par 2 voies :

  • Les instituts universitaires technologiques (IUT)

12,1% des élèves issus de la série ES font le choix de préparer un DUT ;cela concerne des domaines variés : gestion des entreprises et des administrations, techniques de commercialisation, carrières juridiques/sociales, information-communication,...

  • Les sections de technicien supérieur (STS)

11,7% des bacheliers ES s’y orientent ;là encore, les possibilités d’orientation sont très larges :comptabilité-gestion, assistant de direction, management des unités commerciales, commerce international, assurance, notariat,…

 

Une série qui marche !

EN SECONDE, ENVIRON 80% DES ELEVES DU LYCEE SCHUMAN ONT CHOISI DE SUIVRE L’ENSEIGNEMENT D’EXPLORATION DE SES !

 Par la nouveauté qu’il constitue, par les méthodes qu’il utilise et par les questions qu’il aborde, l’enseignement d’exploration de SES en classe de seconde est plébiscité par les élèves. Cet enseignement permet, même à ceux qui ne poursuivent pas par la suite dans la série ES, de s’interroger sur des faits de société auxquels ils sont souvent confrontés dans leur quotidien comme la consommation, l’emploi ou encore la culture.

EN PREMIERE ET EN TERMINALE, CE SONT PRES DE 35% DES LYCEENS DE LA FILIERE GENERALE QUI CHOISISSENT DE S’ORIENTER VERS LA SERIE ES ! 

La série ES est une série qui est à la fois polyvalente et équilibrée. Polyvalente car elle s’articule autour d’une vaste connaissance des sciences sociales (l’économie, la sociologie, la science politique pour ce qui concerne les SES mais avec un appui fort sur l’histoire, la géographie, la philosophie,…). Equilibrée car elle n’a pas vocation à former des spécialistes mais des étudiants disposant d’une solide culture générale et de méthodes de travail performantes.

EN POST-BACCALAUREAT, PRES DE 75% DES ELEVES ISSUS DE LA SERIE ES ARRIVENT AU NIVEAU LICENCE EN 2 ANS (ET 87% EN 3 ANS) !

De par les méthodes de travail utilisés dans la série ES (analyse de texte, travail sur documents statistiques mais aussi dissertation) mais aussi de par  la culture générale dont ils disposent, les étudiants titulaires d’un baccalauréat ES s’en sortent très bien dans le supérieur, et ce quelque soit l’orientation choisie.

 

Présentation de la série ES

GENERALITES

La série ES (Economique et Sociale) est une des 3 séries de la fillière générale (avec la série littéraire et celle scientifique). Elle a pour vocation de confronter les élèves aux grands phénomènes économiques et sociaux contemporains, à développer leur culture généraleainsi qu’à leur permettre de se construire un esprit critique. Les élèves qui se destinent à la série ES doivent donc disposer d’une certaine curiosité intellectuelle. En effet, ils doivent être à l’affût des faits d’actualité et chercher à analyser et  comprendre comment fonctionnent nos sociétés contemporaines.

En première comme en terminale, l’enseignement des SES, de l’Histoire-Géographie et de la Philosophie (c'est-à-dire des sciences humaines) occupe plus de la moitié du volume horaire. De même, une large place est accordée aux Mathématiques, ce qui implique une certaine aisance en termes de calcul. Enfin, les langues vivantes trouvent dans la filière ES une place de choix, ce qui implique une maîtrise suffisante de ces dernières.

Tout ceci contribue à faire de la série ES une filière polyvalente et équilibrée, ce que les élèves apprécient particulièrement et qui permet de leur garantir une solide culture générale. Ceci est confirmé au regard des dotations horaires accordées aux différentes disciplines (entre parenthèse, figurent les coefficients pour le baccalauréat) :

    PREMIERE  TERMINALE
SES 5 5 (7 ou 9)
HISTOIRE-GEOGRAPHIE 4 4 (5)
FRANCAIS 4 (2+2) -
PHILOSOPHIE - 4 (4)
MATHEMATIQUES 3 4 (5 ou 7)
LANGUES VIVANTES 4.5 4 (3+3)
ENST SCIENTIFIQUE 1.5 -
ECJS 0.5 0.5
ACCT PERSONNALISE 2 2
TPE 1 (2) -
EPS 2 2 (2)

En terminale, les élèves devront choisir en sus un enseignement de spécialité, évalué en tant que tel au baccalauréat. L’enseignement de spécialité est de 1h30 par semaine, et se voit octroyer un coefficient 2 au baccalauréat. Le choix de la spécialisation reposera avant tous sur les goûts et les capacités de l’élève, mais permettra aussi de préparer l’entrée dans l’enseignement supérieur. Ils s’inscrivent dans la continuité de ce qui est fait en tronc commun.

  TERMINALE
ECONOMIE APPROFONDIE 1.5 (2)

SCIENCES SOCIALES ET POLITIQUES

1.5 (2)
MATHEMATIQUES APPLIQUES
1.5 (2)

 

PROGRAMMES DE SES

Le programme de la classe de première est disponible ici. Il est applicable à partir de la rentrée 2011.

Le programme de la classe de terminale et des enseignements de spécialité (économie approfondie/sciences sociales et politiques) sont actuellement en cours de discution. Ils rentreront en fonction à la rentrée 2012. Pour le moment, s'appliquent encore les anciens programmes (y compris pour la rentrée 2011) que vous pouvez consulter ici (figure dans ce document le programme de l'enseignement de tronc commun, qui est applicable pour tous les élèves de terminale ES, et ainsi que celui de l'enseignement de spécialité, qui ne concerne que les élèves qui font ce choix en terminale).

GENERALITES

La classe de seconde est l’année durant laquelle les élèves seront amenées à choisir de se spécialiser dans un domaine particulier. Pour ce faire, outre un ensemble de disciplines transversales à tous, les élèves doivent faire le choix de 2 matières optionnelles, parmi lesquelles au moins une doit être un enseignement touchant à l’économie. Les SES (Sciences Economiques et Sociales) s’inscrivent dans ce cadre puisque la discipline repose à la fois sur les apports de l’économie mais aussi d’autres sciences sociales (sociologie, science politique, anthropologie,…).

Ainsi, dès la classe de seconde, les élèves peuvent suivre un enseignement destiné à les confronter de manière rigoureuse au monde qui les entoure, à comprendre les principaux enjeux économiques et sociaux contemporains ainsi qu’à développer leur culture personnelle.

A hauteur de 1h30 de cours par semaine, ils seront amenés à s’interroger sur des thèmes aussi divers que le production, la consommation, l'emploi, les prix ou encore le vivre-ensemble (voir une rapide présentation du programme ci-dessous ou en version complète ici).

NB :Les cours de SES en classe de seconde sont dédoublés, ce qui signifie que les élèves ont une heure de cours chaque semaine en classe entière et qu'ils ont tous les 15 jours des travaux dirigés, en demi-classe. 

Le choix de l’option SES comme enseignement exploratoire reste fortement recommandée pour prétendre à une filière ES par la suite, même si elle n’est pas obligatoire en soi. Mais au-delà de la filière ES à proprement parler, elle est recommandée pour les élèves désireux de s’orienter dans le futur vers des horizons différents car elle leur permet d’acquérir des méthodes de travail efficaces et de développer leur culture générale.

PROGRAMME

Le programme de la classe de seconde propose l'étude de 5 thématiques, avec des contenus qui sont obligatoires et d'autres qui sont facultatifs (en italique ici) :

I MENAGES ET CONSOMMATION

  1. Comment les revenus et les pric influencent le choix des consommateurs ?
  2. La consommation, un marqueur social ?

II ENTREPRISES ET PRODUCTION

  1. Qui produit des richesses ?
  2. Comment produire et combien produire ?

III MARCHES ET PRIX

  1. Comment se forment les prix sur un marché ?
  2. La pollution :comment remédier aux limites du marché ?

IV FORMATION ET EMPLOI

  1. Le diplôme, un passeport pour l'emploi ?
  2. Le chômage :des coûts salariaux trop élevés ou une insuffisance de la demande ?

V INDIVIDUS ET CULTURE

  1. Comment devenons-nous des acteurs sociaux ?
  2. Comment expliquer les différences de pratiques culturelles ?

 

Compteur

  visiteurs depuis 2004